Thursday, June 4, 2020

    Presque tout le monde me connait à Coubri et je pense que je suis plutôt apprécié pour un photographe (les appareils photos et les caméra ne sont pas les bienvenus sous le métro).
Mais, je ne peux pas pour autant faire ce que je veux, car certains ne veulent pas être photographiés. Alors pour conserver ce privilège, je me contente de faire les photos qu’on me demande.
Dans le camp de réfugiés de “Coubri”, sous le métro La Chapelle.

No comments

leave a comment

Copy link
Powered by Social Snap