Tuesday, March 26, 2019

    Samedi matin, des affiches ont été collées de part et d’autres de Coubri, indiquant que les migrants avaient 48 heures pour quitter camps. Depuis, c’est l’incertitude. Rares sont ceux qui font confiance au maire du 10ème qui a promis de reloger tout le monde.
Dans le camp de “Coubri”, sous le métro aérien.

Share

No comments

leave a comment