Tuesday, June 18, 2024

 

Ce matin, en me baladant dans mon quartier, je tombe sur un groupe de réfugiés. Ils somnolent, assis sur des banc, à quelques mètres du camps de Stalingrad aujourd’hui fermé et protégé par des barrières.
Au bout de 30 minutes, une dizaine de type débarque et mettent leur brassard de police. ” Allez, il faut partir maintenant ! You must go now ! “
Les réfugiés leur demandent où ils doivent aller. ” N’importe où. Démerdez vous, on vous a pas demandé de venir ! “
Les pauvres gars prennent leurs baluchons et se déplacent à la Chapelle.
Certains gardent les affaires, d’autres vont à l’église Saint Bernard chercher des habits et des couvertures.
C’est toujours la même histoire qui recommence…

No comments

leave a comment

Copy link
Powered by Social Snap