Wednesday, July 24, 2024


Mardi 11 octobre, c’est le jour de mon anniversaire. Je peine à m’extraire de ma moustiquaire, dans laquelle je me suis enroulé pendant la nuit. Je suis arrivé la veille au soir à Accra et mon ami Vicente doit me rejoindre en fin de matinée. Ça me laisse le temps d’aller faire un tour. Je ne connais rien du Ghana, mais je suis très excité. L’Afrique et l’Inde sont mes destinations préférées pour faire des photos de rue. Les couleurs, les regards, les attitudes, le désordre, tout m’inspire pour composer mes photos. Ces dernières années, j’ai privilégié l’Inde pour la facilité avec laquelle les gens se laissent photographier. Une simplicité que je ne retrouvais pas dans les différents pays d’Afrique où j’étais allé. Ça fait moins d’une heure que je me promène et je suis déjà frappé par l’accueil que me font les Ghanéens. Tout le monde n’accepte pas de poser pour moi, mais je sens que les gens aiment vraiment la photo. Plus tard, quand Vicente m’amène à Agbogbloshie, le quartier de la célèbre décharge, malgré une profonde lassitude des travailleurs de voir des journalistes et des équipes de télé, mon impression se confirme. Mon premier jour au Ghana n’est pas encore terminé que déjà, je sais que mon séjour photographique sera intense. On ne pouvait me faire un plus beau cadeau d’anniversaire.

No comments

leave a comment

Copy link
Powered by Social Snap